06 Avr

Les cloches

En ce mois de mars 2017, le clocher de l’église a revêtu son tablier blanc de début de travaux. Les échafaudages montés, l’entreprise Bodet est intervenue pour descendre les cloches afin de les restaurer.

Au nombre de trois elles ont été entreposées

dans l’église le temps d’un week-end afin que chacun puisse les admirer. Bien que terni et abîmé le bronze laisse entrevoir la finesse des sculptures et des inscriptions. Trois cloches donc, de différents âges :

  • L’ainée , fabriquée en 1824 par Marillau père et fils, fondeurs, porte le doux nom d’Eléonore en hommage à sa marraine Eléonore Rose Charlotte de Richeteau de Tusseau. Son parrain étant M. Louis Aimé Guillaume du Plessie de Grenedan , sous-préfet de l’arrondissement de Bressuire elle fut bénite par M. Bodin directeur du séminaire de Bressuire. Elle pèse 265 kg.
  • La seconde, coulée en 1874, pèse 495 kg. Bénite par M. Jacques Métayer, archiprêtre de Thouars et par M. l’abbé De La Terrière, chanoine honoraire curé de la paroisse elle a été nommée Françoise Elisa par son parrain M. François Rigaudeau, maire de Glénay et par sa marraine Melle Elisa Séchet
  • .
    • (détail de l’anse de Françoise Elisa)                        (Marie Paule Monique)
  • Quant à la dernière Marie Paule Monique, elle est non seulement la plus petite avec ses 225 kg mais aussi la plus jeune puisqu’elle fut bénite en 1961 par Mgr Vion, évêque de Poitiers et par l’abbé Dubin, curé de Glénay. Ses parrain et marraine sont M. Paul Réau et Melle Monique Verlon. Elle porte en inscription le nom de ses donateurs : MM. A. Verlon, H.Rabit, O. Marias, P. Goyeau, L. Vergnault, G.Giret, A.M Charrier, A.Lumineau. Les familles Chataigner, Loiseau, Meunier, Battreau, Leblond, Allard, Robin, Mimeau et le groupe Les Epis